Blog

Retrouvez toutes nos actualités et conseils d'experts.

Mobilité électrique – Quel essor dans le canton de Vaud ?

25 mai , 2021 | Caroline Bessard

Le garage de Ballaigues est un pionnier de la vente de véhicules électriques dans le Nord vaudois. 

Depuis les années 2000 et le lancement des premières voitures électriques Peugeot-Citroën en Suisse, M. Bourgeois travaille à la promotion de l’électro-mobilité dans la région. 


Le garage de Ballaigues est un partenaire de confiance de VOénergies.

Interview de M. Bourgeois – Propriétaire du Garage de Ballaigues SA à Ballaigues.

 

Choisir le véhicule adapté à sa conduite

De plus en plus de citoyens suisses sont sensibles à la protection de l’environnement et souhaitent faire un geste pour la planète. Le remplacement d’une voiture à moteur thermique par un véhicule électrique fait partie des tendances actuelles. Pourtant, tous les clients ne sont pas électro-compatibles. 

 

Le premier entretien de vente consiste à déterminer si le client est électro-compatible, à travers le sigle « KUR »:

  • K pour kilométrage journalier. Pour exemple, les véhicules électriques s’adressent aux conducteurs qui font moins de 300 km par jour;
  • U pour usage. Le type de véhicule doit être également sélectionné en fonction de la route pratiquée (urbain, autoroute…);
  • R pour recharge. Le client doit avoir la possibilité de recharger son véhicule à domicile ou sur son lieu de travail.

 

En fonction des réponses, nous orientons nos clients vers 3 solutions différentes : 

  • Une voiture électrique : Si l’usage du client est électro-compatible, nous lui proposons d’essayer un véhicule 100% électrique afin d’apprécier la conduite douce et les performantes du moteur;
  • Une voiture hybride rechargeable, qui s’adresse aux conducteurs qui font des petits trajets journaliers et occasionnellement un itinéraire de plus de 300 km;
  • La voiture thermique reste le choix des clients qui ont un kilométrage journalier au-dessus de la moyenne (+ de 300 km).

 

 

Le coût d’une voiture électrique

Sur le marché aujourd’hui, toute marque confondue, le prix d’entrée de gamme dans l’électrique se situe entre CHF 30 000 et 40 000 pour une voiture possédant une autonomie de 350 km.


Malgré le coût d’achat parfois conséquent, l’électro-mobilité vous permet d’économiser sur les taxes, sur le carburant ainsi que sur l’entretien du véhicule. Il y a forcément une économie réalisée avec l’électrique par rapport au moteur thermique sur la durée et en fonction de l’utilisation.

 

 

Les coups de pouce financier de la mobilité électrique en Suisse

Comparé à d’autres pays européens (comme la France et l’Allemagne), la Confédération n’octroie pas de prime à la conversion à l’électro-mobilité. Heureusement les cantons et les communes prennent le relais et permettent à leurs citoyens de bénéficier de subventions pour l’achat d’un véhicule électrique ou l’installation d’une borne de recharge. 

C’est le cas de la ville d’Orbe, qui offre jusqu’à CHF 1’000.00 d’aide pour l’achat d’un véhicule électrique.

Les habitants des communes desservies en électricité et en gaz par VOénergies peuvent également compter sur la subvention de CHF 500 de la fondation actif! de VOénergies pour l’installation d’une borne de recharge pour un véhicule électrique.

 

 

Quel avenir pour les véhicules électriques ?

L’évolution de la réglementation européenne oblige les constructeurs à développer de nouvelles offres électriques. D’ici 2030, le parc de nouvelles voitures devrait être en majorité électrique en Suisse. Certains fabricants, comme Volvo, annoncent qu’ils ne commercialiseront plus de véhicules thermiques d’ici 2035. Quand d’autres, comme PSA, prévoient que 35% des véhicules vendus seront électriques en 2025.

De plus, certaines villes en Europe  réduisent  déjà l’accès au centre ville pour les véhicules thermiques.



Vous avez un projet en mobilité électrique ? Contactez les équipes VOénergies

 

 

cta-prenez-contact-avec-nos-experts

  • 0
  • 12